Campagne co-créative pour l’album « Source »

Campagne co-créative pour l’album « Source »

Cecile Naïla musique bien-être

 

Album « Source »

Je suis en joie de vous présenter ce projet que je m’apprète à mettre au monde !

Source est un voyage de guérison, de connexion avec le grand mystère de la vie.

Comme un soin sonore, un baume qui vient ressourcer, apaiser, guérir.

Un tissage entre mes textes en français et en espagnol, chants intuitifs et mantras, accompagné de différents instruments du monde (guitare, tambour chamanique, violon, kora, flûtes, bouzouki, ukulélé, charango… ).

C’est un voyages de 7 morceaux que j’ai composé ces dernières années, dans des moments de grande transformation intérieure : Amour, Bienvenue petite Etoile, la voie de GaÏa,  Le Chant du Voyageur, Rosa illumina, Colibri, Mère Océan.

Ces chants ont été pour moi des prières, des processus alchimiques, des transmutations, des guides.

Il est maintenant temps pour eux de déployer leurs ailes et de s’envoler dans le monde à la rencontre de toutes celles et ceux qui les attendent.

Cet album est enregistré au studio l’Atelier à Agen et est entièrement auto-produit.

Une aventure humaine collective & co-créative

J’ai choisi de faire une campagne de financement participatif pour me permettre d’autoproduire cet album dans les meilleures conditions et de lui offrir la plus belle forme possible.

Cet album répond à l’élan de mon cœur, mais aussi à la responsabilité que je sens de partager cette médecine que je porte, susceptible de soutenir les femmes et les hommes en chemin en quête d’éveil et de beauté.

C’est un voyage que j’ai envie de créer ensemble, avec chaque personne qui sentira la résonance dans son cœur.

Je suis juste une messagère à travers ces musiques de la nouvelle conscience fleurissant sur notre belle planète.

En participant à cet album, vous participez au rayonnement de ce message, de cette voix d’Amour collective et universelle.

Studio d’enregistrement et arrangements

J’ai choisi notamment Cédric Moulié et son studio l’Atelier, qui se trouve dans un lieu magique au-dessus d’Agen, pour enregistrer cet album.

Cela a été un merveilleux travail de co-création que nous avons pu réaliser ensemble.

Musicien multi-instrumentiste, il a fait des arrangements magnifiques sur mes morceaux : violon, accordéon,  charango, ukulélé, bouzouki,, contrebasse, percussions…..
D’autres musiciens talentueux sont aussi intervenus : Lucas Rizzotti à la kora (harpe africaine) et Damien Chauvy à la flûte ( bansuri, flûte indienne)

Participer au financement de cet album
Comment me soutenir ?

– Vous pouvez précommander mon album en faisant un don ici choisissant une autre des contreparties.
– Vous pouvez partager cette page ou ma vidéo de présentation à vos familles, et amis
– Partager cette page sur vos réseaux sociaux ( Facebook, stories de Instagram….)
– Pour les entrepeneurs qui ont un blog, ou un podcast, je serai ravie de faire une interview avec vous !

Un grand Merci pour votre soutien. Je vous tient au courant des avancées de ce projet tout bientôt !

Cécile

Ode à la Pleine Présence. Juste Etre

Ode à la Pleine Présence. Juste Etre

Ode à la pleine présence

Je ne fais  » rien » et je ne me suis jamais sentie autant à ma place.
Je sais que je suis là ou je dois être.
Suspendue dans ce Grand Present.

Dans ce grand vide, dans ce dépouillement que me propose cet automne.

J’accueille dans mon corps, dans mes cellules un nouvel état d’Être.

Je reçois tant de compréhensions nouvelles de la vie et de moi-même.

Des larmes coulent de joie de sentir cette floraison dans mon coeur, si simple et si puissante.

Je ne sais pas qui je suis.
Je ne sais pas quel sera le prochain pas.

Il n’y a rien à comprendre de l’éclosion d’une fleur.

Il n’y a rien à Faire.

Oser rencontrer le vide en soi, la porte de la pure Présence. 

Oser ne rien faire, ne rien chercher, ne rien attendre. 
Oser laisser la place à l’Etre. 

L’Etre spontané, joyeux, innocent, intensément vivant…

C’est l’Enseignement de la Présence que chacun reçoit de l’intérieur.

Oser ne pas savoir quel sera le prochain pas
Oser faire confiance à ce soutien infini, qui est là sous chacun de nos pas. 

Se souvenir de l’Essentiel. 
Que tout est déjà là, en soi
Revenir dans la simplicité du corps, dans le réel. 

Alors beaucoup de questions et de préoccupations se dissolvent naturellement. Le corps retrouve son équilibre et son harmonie. 
La folie du mental s’apaise doucement. 

Et on découvre que tout ce qu’on cherché est juste là, et que c’est tellement plus simple que tout ce qu’on a imaginé.

Cécile

Retraite en ligne de 5 jours

Tu peux t’inscrire à ma retraite en ligne avec la médecine des éléments. Tu recevras ensuite ma Lettre d’Amour avec de mes nouvelles et toutes les infos sur mes prochaines propositions !

Au plaisir de t’accueillir dans ma belle communauté ! 

Le pouvoir de guérison des roses

Le pouvoir de guérison des roses

Guérison du féminin sacré.Energie quantique des roses.

La ‘Médecine des roses » telle qu’elle m’est transmise depuis bientôt 5 ans par des femmes-médecine du Mexique est une des plus belles choses que j’ai rencontré dans ma vie.

Elle est un canal, un réceptacle de l‘énergie féminine universelle, représentée par Marie, Marie Madeleine, la vierge de Guadalupe, Kuan Yin, Isis, mais aussi la Mère Terre ou Pachamama selon les traditions.

La rose est une grande enseignante, une guérisseuse, elle participe à l’éclosion de l’être, à l’ouverture d’une une vision plus vaste, plus unifiée de nous même.

Les roses possèdent une géométrie sacrée et leur haute vibration énergétique est similaire à celle d’un être humain en parfaite harmonie.

Ma rencontre avec les roses

J’ai rencontré la médecine quantique des roses au Mexique. Je suis arrivée à Mexico le 12 décembre 2015,  par « hasard », le jour de la célébration de la Vierge de Guadalupe. C’est une figure très importante pour le mexicains, un peu comme Marie en France, sauf que au Mexique ce sont 100 % de la population qui sont croyants !

Ce jour là, il y a un pèlerinage immense jusqu’à la Basilique de la Guadalupe, en plein cœur de Mexico. Il y avait un monde incroyable de personnes dans les rues, je crois que je n’avais jamais vu autant de monde de ma vie !

J’étais accueillie par des amis qui faisais partie d’un groupe de guérisseurs avec les roses. Je me suis retrouvée avec ces personnes à offrir des roses aux pèlerins, aux personnes qui marchaient vers la basilique et leur disant  » du cœur de la mère à mon cœur pour qu’il se remplisse de paix, d’amour et de joie ».

Cette nuit là il y a quelque chose qui s’est profondément inscrit dans mon cœur. Ce fut un magnifique accueil du Mexique pour moi.

J’ai ensuite passé du temps avec  Sonia et Exi Salvador à la casa YiYoba, qui veux dire maison du Ciel, regroupant tout un ensemble de thérapeutes travaillant entre autre avec l’énergie quantique des roses.

Elles sont ensuite venues en France pour donner des ateliers, conférences et une formation de thérapeute sur 2 ans.  J’ai fait partie de ce premier groupe de formation en France et cela a été un aventure incroyable qui est vraiment venue transformer ma vie. L’énergie des roses m’a en effet permi d’embrasser avec une si grande profondeur mes blessures, mes croyances, mes ombres.

Soin quantique des roses

Ce système de guérison avec les roses se base sur la connexion avec la Mère divine et son espace sacré qui est une plateforme énergétique où cette vibration d’amour est transmise.

Cette « technique » à été canalisée il y a une quinzaine d’année au Mexique mais est en réalité très ancienne.

La rose nous emmène dans un autre espace de conscience. Dans l’espace du cœur ou toutes nos expériences de vie, nos difficultés et blessures peuvent être accueillies différemment.

Les soins quantiques avec les roses ont pour but de réactiver la capacité naturelle de guérison de la personne, permettant de rétablir l’harmonie dans les différentes sphères de l’être pour les amener à un état de paix et de sérénité profonde et durable.

Cette vibration est incroyablement douce et puissante et vient imprégner tous les espaces des corps physiques, émotionnels, mental, toutes les dimensions et tous les temps. C’est pour cela qu’on parle de soin quantique.

La Mère vient insuffler son amour infini qui peux tout guérir, tout embrasser, tout réunifier. Elle ramene à la conscience les mémoires enfouies, les émotions bloquées, les croyances limitantes.

On appelle ce travail avec les roses, le chemin blanc de la conscience du cœur, qui nous amène à reconnaître notre nature divine, depuis notre histoire humaine.

C’est un chemin d’évolution spirituel qui nous connecte directement au rythme naturel de l’existence, dans un état d’harmonie permanent avec la Terre, tout en comprenant notre propre conscience cosmique.

La médecine de l’amour

J’utilise ici le mot « médecine » comme puissance de vie, qui nous permet de recontacter nos forces de vie, et notre pouvoir de guérison.

La rose quantique est l’outil thérapeutique le puis puissant que j’ai rencontré. Elle emmène avec une très grande douceur mais avec beaucoup de force à la source même de tous nos problèmes ou difficultés.

Les roses nous rappellent que nous portons tous cette qualité naturelle de nous soigner nous même à travers l’énergie d’amour maternelle et féminine qui coule dans notre corps.

Je suis toujours émerveillée de voir les roses opérer comme de véritables baguettes magiques….Venant ouvrir les cœurs avec tant de subtilité et de délicatesse, et en même temps avec tant de force et de détermination.

Parfois à peine la rose est posée sur le cœur de la personne qui vient me voir, que ses larmes se mettent à couler. Ce sont des larmes de gratitude, de se retrouver avec soi-même dans cette si grande intimité, de ressentir son cœur et tout l’amour qui est dedans.

Les personnes sont souvent étonnées de ce qu’elles peuvent ressentir et de tout ce qu’il peux se passer « juste » avec quelques pétales de roses.

Guérir avec les différentes couleurs des roses

Chaque couleur de rose a sa propre sagesse et une qualité énergétique spécifique.

La rose de couleur rose, qui est vraiment la rose de base, travaille sur l’énergie féminine et maternelle.

La rose rouge sur l’énergie masculine et paternelle.

La rose blanche est en lien avec l’âme, les enfants et enfant intérieurs.

La rose jaune travaille sur les liens karmiques et nos ancêtres.

La rose orange sur l’énergie de vie, l’énergie sexuelle et toutes les relations  que ce soit de couple ou autre.

La rose violette qui travaille sur les ombres, la mort et la transmutation.

Et vient la rose dorée qui est la réunification de notre être divin.

Rencontrer la médecine quantique des roses

Si tu souhaite aller un peu plus loin dans la rencontre avec les roses, je propose un méditation guidée dans la retraite en ligne des 5 éléments à laquelle tu peux t’inscrire gratuitement, ci dessous. 

Je travaille également cette vibration lors des accompagnements individuels et des Retraites de femmes que je propose tout au long de l’année.

Au grand plaisir de lire si tu veux me laisser un commentaire ! 

Cécile

On reste en lien ?

Tu peux t’inscrire à ma Lettre d’Amour mensuelle et tu recevras de mes nouvelles et toutes les infos sur mes prochaines propositions !

Au plaisir de t’accueillir dans ma belle communauté ! 

 

Rituel de passage du Masculin Sacré

Rituel de passage du Masculin Sacré

rituel de passage du masculin sacré

Je suis très heureuse d’accueillir aujourd’hui les mots de Joris, mon compagnon de vie et homme en chemin. 

De nos jours, dans notre société occidentale, le passage à l’âge adulte est associé à la majorité et célébré par le droit d’acheter de l’alcool, du tabac, conduire une voiture, voter, accéder à des contenus pornographiques, et bien souvent quitter le domicile familial et commencer une vie plus autonome.

Mais rien ne nous apporte vraiment de réponse à notre rôle en tant qu’adulte et comment trouver notre force intérieure pour aborder les moments plus difficiles.

J’ai pris conscience, avec ce que j’ai pu traverser durant une partie de cette année 2020 et qui m’a mis face à de nombreuses blessures de l’enfance, que le contexte dans lequel je me trouvais étant enfant m’a amené à devenir adulte beaucoup trop vite.

Dans ce changement soudain, je n’ai, ni pu honorer l’enfant que j’étais et ses besoins, ni eu l’occasion de célébrer ce passage, et me suis retrouvé comme dans un entre deux : en me sentant pas vraiment adulte et pas vraiment enfant.

C’est un entre deux peu confortable dans lequel je suis resté de nombreuses années et je comprends maintenant l’importance de célébrer et d’honorer ce passage.

Ce passage à l’âge adulte c’est couper le fait que cet enfant continue à se nourrir ou à attendre l’amour de la mère et la protection du père, et ainsi pouvoir incarner l’adulte, et pour ma part ce masculin sacré, capable de nourrir ces espaces d’amour et de protection envers cet enfant intérieur.

Je ressens maintenant un besoin fort de pouvoir célébrer cela.

M’ouvrir à la force de ce masculin incarné et aussi à sa sensibilité.

Célébrer ce passage pour encore mieux accueillir cet enfant intérieur avec ces différentes blessures.

Honorer tout cela, me demander pourquoi je me suis incarné en tant qu’homme et quel rôle et place ce masculin sacré doit prendre dans notre société.

Malheureusement dans notre société occidentale très athée et coupée de nombreuses traditions spirituelles nous ne prenons plus le temps, ni l’espace pour célébrer cela, alors que depuis des millénaires ce passage à l’âge adulte a toujours eu une place importante dans les traditions locales et ancestrales.

Rituel de passage du masculin sacré

Je ressens aujourd’hui un appel fort à vouloir célébrer cela et ainsi passer un cap, et me reconnecter à une force d’amour et de protection intérieur.

En m’inspirant de tradition amérindienne j’ai mis en place un petit rituel se déroulant sur un weekend.

C’est pour moi le premier pas à faire pour ensuite plonger dans les multiples facettes du masculin sacré et l’honorer toujours un peu plus chaque jour.

Pour petit à petit s’ouvrir au féminin sacré et trouver un équilibre en soi, dans son couple, sa famille et autour de soi.

Ce rituel se déroule sur deux jours et en trois étapes. Nous commençons le premier jour avec une hutte à sudation tôt le matin, tel une renaissance. S’en suivra 24h en solitaire ou chacun partira dans la nature s’y installer pour se reconnecter à soi et aux forces de la nature.

Ces 24 heures se font si possible sans manger, avec juste de quoi s’abriter, avoir chaud et un thermos d’eau chaude.

Nous nous retrouvons 24h plus tard pour partager une soupe et prendre un temps d’intégration et de partage ensemble.

On se retrouve en Ardèche ?

C’est dans cet élan personnel que je vous propose de venir partager ce moment de reconnexion à soi et vous invite avec joie à un rituel de passage et de célébration du masculin sacré le weekend du 17/18 octobre 2020 en Ardèche proche de Lamastre.

Contactez moi pour plus d’informations.

Dans la joie de vous retrouver chers frères. Om

Joris

Rituel de passage du masculin sacré

Joris Neyssensas est charpentier, somatopathe et professeur de yoga sur la voie du Kriya Yoga de Babaji. Il accompagne les personnes à retrouver leur lumière intérieure et la paix de leur coeur. 

 06 76 14 82 09 – jneyssensas@gmail.com

Retraite en ligne

Reçois mes 5 méditations guidées des Elements (Terre, Eau, Air, Feu et Amour) pour retrouver plus de sens, de joie et de créativité dans ta vie !

Tu seras aussi inscrite à la Lettre d’Amour de Terra Om si tu en as envie ! 

La transmutation de la colère

La transmutation de la colère

transmutation de la colère

Comment faire pour gérer ma colère et ne plus avoir à la subir ?

Comment faire pour ne pas être emportée par elle et faire du mal à ceux que j’aime ?

L’accueil et l’expression de la colère a été une grande clé sur mon chemin de vie et l’est aussi pour de nombreuses personnes que j’accompagne.

La colère peux être très positive quand elle est comprise et utilisée de manière constructrice. C’est une énergie de feu et de transformation.

Pour les personnes sensibles, empatiques, la relation avec la colère est souvent très complexe et confrontante. Cette émotion peux-être mal vue et générer beaucoup de jugements sur soi et de la culpabilité.

Et pourtant, elle permet de retrouver son intégrité et de poser des limites saines et surtout de retrouver son Energie vitale et de la laisser circuler en soi.

Je souhaite que ces quelques mots puissent soutenir l’expression saine de la colère et de l’énergie de vie.

Comprendre la Colère

La colère est une émotion qui vient parler de notre impuissance ou frustration face à une situation, et de besoins fondamentaux qui ne sont pas nourris.

Emotion vient du latin ( movere ) qui signifie « bouger hors de ». Une émotion est donc faite pour bouger, pour s’exprimer. C’est un signal du corps, une énergie/information neutre.

Etant enfant la colère est malheureusement souvent réprimée parce que elle est jugée comme « négative », ou « mauvaise » et toute une charge émotionnelle et mentale va être mise dessus.

Combien de fois j’entends encore de nos jours des parents dire à leurs enfants : « non ne crie pas, sois gentille » !

Peu d’entre nous ont eu l’accueil et l’espace nécessaire pour vivre leurs émotions en toute sécurité et bienveillance. Donc nous avons appris à contrôler, à étouffer, à « gérer » nos émotions.

Jusqu’au moment où elles vont « exploser », et s’exprimer de manière tragique avec les personnes que nous aimons le plus ( et qui nous donnent donc inconsciemment l’autorisation d’être nous-même à leurs cotés), en général nos enfants et nos conjoints.

L’émotion dans un premier temps cherche à aller vers l’extérieur. On exprime sa colère sur quelqu’un d’autre pour s’en décharger. Cela peux alors amener beaucoup de jugement de soi-même et de culpabilité.

C’est pourquoi la relation avec la colère peux-être compliquée.  On a peur d’être violent où «  faire du mal aux autres » . On a peur d’être emporté par cette force sauvage, indomptable, inconnue.

La fuite de la colère dans le mental

Quand une émotion ne peux pas être rencontrée, accueillie et exprimée, c’est notre mental qui va la prendre en charge.

Il va se raconter toute une histoire, imaginer un scénario pour justifier cette émotion et en même temps la fuir.

Le mental va en général chercher un coupable, un responsable à notre colère. Il va ressasser les fait, recenser les torts et injustices subis.

Le mental va nous faire rentrer dans ce jeu de la victime, coupable, sauveur, où nous allons passer successivement par les différents rôles. Nous perdons alors notre souveraineté et entrons dans des schémas de prédation relationnelle.

Inconsciemment cette émotion de colère peux -être considérée comme inacceptable ou « interdite ». Cela vient mettre à mal l’image de la personne « gentille et spirituelle »  à laquelle on peux s’identifier.

On a peur d’être une « mauvaise » personne si on s’autorise à ressentir et à exprimer cette colère. On peux avoir peur d’être rejeté et de ne plus être aimé.

En rentrant dans l’ « histoire », on  va se couper des sensations du corps et donc de l’émotion/information brute,

Celle ci va donc descendre et se cristalliser dans couches encore plus profondes de notre corps.

Autoriser la colère

Quand notre colère a été bloquée, c’est une partie de notre énergie vitale qui est à l’arrêt, en stagnation. On peux alors se sentir fatigué de manière chronique et manquer de clarté, se sentir embrouillé, ne pas savoir ce qu’on veux vraiment.

Il est vraiment sain d’avoir des espaces/ temps pour exprimer sa colère à travers, des cris de rage, des hurlements….

Bien évidement notre colère nous appartient, et personne n’en est responsable ( même si notre mental-ego fait tout pour trouver un coupable à notre colère). Il ne s’agit pas d’aller crier sur tout le monde !

Il est essentiel de pouvoir prendre la responsabilité de sa colère et de ne pas la projeter et la laisser déborder sur quelqu’un.

C’est très précieux de pouvoir être dans un espace sécurisé et sécurisant, éventuellement d’être accompagné par une personne compétente.

Il est important dans un premier temps de ne pas s’identifier complètement à l’émotion qui nous traverse.

Cette colère qui est là n’est pas Qui je suis. Elle ne fait pas de moi une bonne ou une mauvaise personne. Elle est juste une information/énergie en mouvement qui a besoin de circuler.

En s’autorisant à exprimer sa colère à travers des cris, des hurlements, des mouvements du corps, on va pouvoir se détacher de la cause « apparente », de la situation qui a « provoqué » cette colère.

Il est très important d’avoir le discernement entre l’accueil de l’émotion et le moment ou tu vas rentrer dans l’émotionnel, c’est à dire le mental qui en fait une histoire et va nourrir l’émotion de base.

La colère est l’énergie brute de la vie et nous permet de nous reconnecter avec notre puissance et notre force intérieure.

Elle peux permettre d’aller débloquer des énergies dans des espaces très profonds et anciens de nos êtres.

Quand la colère est exprimée sainement, notre énergie de vie et de créativité peux circuler à nouveau et fleurir.

Le Carnet de la colère

C’est une pratique qui a été très bénéfique pour moi personnellement et que je propose souvent aux personnes que j’accompagne.

Il s’agit de dédier un carnet à la colère qui va t’accompagner tous les jours.

Tu vas garder ce carnet avec toi à chaque fois que tu vas ressentir de la colère, tu vas l’écrire.

Tu vas écrire tout ce qui te met en colère, absolument tout, que ce soit le chien de ton voisin, les manipulations du gouvernement, ton patron, ton incapacité à réaliser tes rêves….Sans aucun jugements.

Pour commencer tu peux faire cette pratique pendant 21 jours. Cela va te permettre de relâcher les sentiments de culpabilité ou de honte par rapport à cette énergie qui cherche à s’exprimer à travers toi.

En la reconnaissant, tu autorise son existence et tu lui permet alors de se transformer.

La transmutation de la colère

Selon le niveau vibratoire intérieur et extérieur où on se trouve, on ne va pas exprimer l’émotion de la même manière.

Il est vraiment possible de vivre sur un autre plan que celui du mental/émotionnel dans lequel sont la grande majorité des Etres humain.

Après l’autorisation et l’accueil de la colère, il y a encore une autre étape qui est celle de la transmutation.

Quand tu te sens libre et légitime de ressentir de la colère, et que tu ne te juges plus pour cela, tu n’as plus besoin de l’extérioriser. 

Elle peut être comprise simplement comme une information qui te traverse et t’amène de l’énergie.

La transmutation peux opérer, quand tu accepte de te laisser traverser par l’intensité sans en faire une histoire.

Tu peux rester en contact avec l’intensité des sensations dans ton corps, respirer avec et laisser cette énergie circuler en toi.

L’invitation est alors d’aller ressentir très profondément les sensations dans son corps, de manière très physique,  sans en faire de  « commentaires ».

Tu te laisse respirer profondément avec cette intensité, avec ce feu.

Peu à peu ce que tu appelais colère se transforme et devient énergie et puissance.

L’émotion est alors déchargée de l’identité au corps de souffrance.

Tu peux alors la vivre sans la subir, ni la laisser te gouverner.

Tu retrouve ta place de souverain.

Tu peux te reconnecter à tes désirs vrais, qui sont nourrissant pour ton âme.  Tu sais sais ce qui t’anime profondément et ce qui est bon ou pas pour toi.

Je te laisse avec une poésie écrite il y a quelques temps et je te dis à tout bientôt !

Je sens monter en moi la colère. Il n’y a pas de raison particulière. Je la laisser venir.

Je crie. Je laisse le feu traverser mon corps. Je sens une Force incroyable.

Je fais des sons que je n’avais encore jamais entendu. Des sons venant des entrailles de la Terre qui accouche.

Je crie encore. Tout mon corps et mon Être hurlent de rage, de vie.

Je laisse ces sons du fond des âges, me traverser engageant tous mes muscles, mes tissus, mes chairs.

Le Cri primordial, jaillissement originel.

Je rentre dans cette transe de vie et de puissance. Indescriptible, innommable.

La Force brute m’habite. Je suis le fauve, l’instinct de l’animal enragé. Je bondis comme un diable déchaîné.

Mon corps devient chao.

Je hurle dans la nuit noire.

L’intensité monte encore.

J’ai peur. De la folie, de la violence…

J’ai peur de moi. Peur de cette Puissance si grande.

Mais je sens que c’est par là, c’est le chemin de la vie. C’est la d’où je suis venue, quand la vie à accouché de moi.

Je suis Femme sauvage et libre, et je porte le Feu de la Terre et du ciel.

J’honore aujourd’hui cette colère que j’ai refusé si longtemps.

J’honore tous ces cris retenus. Toutes ces voix de femmes étouffés.

J’honore la vie.

Retraite en ligne

Je t’invite dans ce voyage intérieur de 5 jours pour te reconnecter à ton essence profonde féminine. Reçois mes 5 méditations guidées des Elements ( Terre, Eau, Air, Feu et Amour) pour retrouver plus de sens, de joie et de créativité dans ta vie !

Tu seras ensuite inscrite à ma Lettre d’Amour de Terra Om si tu en as envie !