TerraOm-Lechantspontané

Le chant est pour moi une des voies les plus directes pour ouvrir son cœur et manifester la couleur unique de son Être.

Notre voix, c’est un pont vers quelque chose de plus grand que nous-mêmes, vers notre âme qui ne demande qu’à être écoutée.

Le chant spontané, ou chant intuitif, est un voyage intérieur dans l’exploration de notre voix, et la créativité de notre Être. C’est une belle manière d’honorer, de célébrer la vie et de se relier profondément à notre véritable Nature.

Il s’agit d’une pratique de pleine conscience, simple et puissante, accessible à tous. 

Je pratique cela naturellement depuis très longtemps et j’ai eu la joie d’accompagner de nombreuses personnes à se reconnecter à leur “voix médecine”.  

Je vous partage dans cet articles mon approche du chant spontané, ses bienfaits et quelques clés pour le pratiquer. 


Qu’est-ce que le chant spontané ?


Dans la pratique du chant spontané,  il n’y a pas de paroles pré-établies, de mélodies ou de règles à suivre. 

Au lieu de cela, il s’agit simplement de laisser votre voix s’exprimer librement, en vous laissant guider par l’élan intérieur, les émotions et les vibrations de l’instant présent.

Le chant spontané émerge d’un état de pleine présence et d’abandon à l’énergie de vie qui nous traverse.

J’aime imaginer que le chant est comme une rivière de vibrations infinies qui coule partout autour de nous. Ce n’est pas nous qui le créons, mais nous le captons et lui donnons forme. 

Le chant spontané est une invitation à entrer dans un état de curiosité, de disponibilité et d’émerveillement.

 

Le chant spontané, une pratique d’amour de Soi

La grande clé, et la grande difficulté également dans la pratique du chant spontané, est de rentrer dans un espace de non-jugement et d’accueil et d’amour de soi. 

Or, beaucoup de personnes ont des jugements négatifs sur leur voix. Souvent on leur a dit de se taire parce qu’elles chantaient faux quand elles étaient enfant.

Certaines personnes aiment chanter mais ne se sentent pas légitimes de le faire devant d’autres, et ont peur du jugement de l’autre.

Notre voix en effet, vient parler de tous les aspects de notre Être : d’amour de soi, de sécurité intérieure, d’autorisation à être soi-même, de liberté et d’authenticité.

Notre voix a besoin de beaucoup de présence, de reconnaissance et d’amour pour pouvoir se déployer.

Le chant spontané pratiqué dans un cadre de sécurité et de bienveillance peut permettre de se libérer des injonctions et jugements négatifs qu’on a sur notre voix. 

Le chant spontané est donc une invitation à se dépouiller, à se défaire des préjugés, des croyances telles que” je ne sais pas chanter”,” je chante faux”. Tous ces mécanismes de protection qui nous empêchent de nous exprimer librement.  

 

Qui peut pratiquer le chant intuitif ?

L’avantage est que tout le monde peut pratiquer le chant spontané. Il n’y a pas de prérequis en termes de compétences vocales ou musicales. En fait, l’une des beautés de cette pratique est qu’elle est ouverte à tous, quel que soit le genre, l’âge, le niveau de compétence ou l’expérience musicale.

Le chant intuitif est particulièrement bénéfique pour ceux qui cherchent à explorer leur propre voix et à exprimer leur créativité. Il peut également être un outil précieux pour ceux qui cherchent à surmonter des blocages émotionnels ou à guérir des traumatismes. D’ailleurs, il a de nombreux autres bienfaits.

 

Les grandes clés pour pratiquer le chant spontané


1. Ne pas forcer


Il s’agit dans un premier temps de retrouver nos capacités naturelles et innées de chanter

À notre naissance nous savons parfaitement utiliser nos cordes vocales et chanter ! Les bébés ne se font jamais mal aux cordes vocales, même s’ils crient très fort !  

L’invitation première est surtout de ne jamais forcer avec votre voix, d’aller là où c’est facile et fluide, comme l’eau de la rivière va couler là où il y a le moins de résistances.

Ne cherchez pas à faire quelque chose de beau, ou que votre voix soit différente de ce qu’elle est. Le beau viendra naturellement au fil de votre pratique. 


2. Être pleinement là dans le moment présent, dans une écoute profonde de ce qui Est


La vibration, la fréquence que porte un chant n’a rien à voir avec la justesse « technique ». Pour moi, il y a une autre justesse, une justesse vibratoire, qui consiste à être au plus juste de ce qui nous traverse dans l’instant.

C’est pourquoi un chant pas forcément « juste » d’un point de vu musical ou technique peuvent nous toucher très profondément, et inversement un chant maitrisant à la perfection une technique vocale peux ne pas du tout nous toucher. 


3. Habiter en pleine conscience son corps


Une autre grande clé est d’
habiter en conscience son corps, et notamment son bassin. Trouver la confiance et la sécurité intérieure dans cet espace pour se permettre de s’abandonner dans la rivière du chant qui coule à travers nous. 

Il y a une grande connexion entre les espaces du bassin et de la gorge. Souvent les blocages de l’un trouvent des résonances dans l’autre. 


4. Ne pas oublier le mouvement


Le mouvement du corps et de la voix sont intimement liés. Dans les ateliers que je guide, j’invite toujours les personnes à
commencer par venir dans le mouvement intuitif dans le corps, et de laisser la voix venir comme une prolongation du mouvement naturel du corps. 


5. Pratiquer dans la nature


La Nature est une grande enseignante de chant spontané.
Je vous invite à aller pratiquer dans les forêts, les rivières, les montagnes. Etre dans la nature sauvage nous reconnecte naturellement à notre force vitale, et nous aide à retrouver la spontanéité de la vie en nous.


Quels sont les bienfaits du chant spontané ?


Tout comme la pratique du
chant des voyelles, il existe de nombreux bénéfices à la pratique du chant spontané, qu’ils soient physiques ou mentaux.


Libération émotionnelle

Le chant spontané est un merveilleux outil pour ouvrir son coeur ! Cette pratique nous amène à libérer des émotions bloquées ou cristallisées dans le corps, ainsi que des tensions parfois présentes depuis des années, pour permettre aux sons et aux chants de s’écouler librement à travers nous. 


Développement de la confiance en soi

Comme le théâtre ou la danse, le chant intuitif fait partie des pratiques d’expression personnelle. Ici, la particularité est qu’on se libère de la perfection, des jugements et on se réconcilie avec sa voix. De fait, il peut grandement renforcer la confiance en soi et l’estime de soi.


Amélioration de la voix

Le chant spontané permet de découvrir sa voix d’une nouvelle manière, à travers une approche vibratoire. Souvent les personnes sont étonnées de la voix puissante qui sort d’elles. 

En pratiquant régulièrement, le chant spontané peut aider à améliorer la justesse de la voix, sa technique vocale, mais aussi son souffle et sa respiration.


Créativité et expression artistique

Le chant spontané peut amener dans des états méditatifs très profonds, dans une légère transe nous donnant accès à notre source de créativité infinie. 

Le chant spontané est une forme d’art. Il offre un véritable espace pour l’exploration créative et l’expression de sa voix sauvage et authentique.


Connexion avec soi et les autres

Le chant spontané favorise une connexion plus profonde à soi-même et aux autres lorsqu’on le pratique en groupe. 

Les sessions que je propose dans mes retraites sont souvent des expériences très profondes de communion avec les autres participants, d’une grande beauté. On peut avoir la sensation que toutes les personnes sont connectées à la même source de chant qui se manifeste naturellement comme une évidence. 

 

Comment pratiquer le chant spontané ?


Pratiquer le chant spontané peut être aussi simple que de se donner la liberté de faire des bruits, de chanter des mélodies, de jouer avec les rythmes, sans jugement ni attente. 

Voici mon invitation pour commencer à pratiquer le chant spontané : 

  • Trouvez un endroit calme et confortable : il est préférable de pratiquer dans un endroit où vous vous sentez à l’aise et où vous pouvez faire du bruit sans être dérangé ;
  • Commencez par de grandes respirations : prenez quelques instants pour vous concentrer sur votre respiration. Inspirez profondément et expirez lentement.  Laissez votre respiration descendre tout au fond de votre bassin et venez vous ancrer dans cet espace. Essayez de ressentir la connexion entre votre bassin et votre gorge  ;
  • Pour commencer je vous invite simplement à faire ce qu’on appelle le “humming”, à laisser vibrer la bouche fermée. Essayez de ressentir les vibrations dans différents espaces de votre tête, dans votre buste. Imaginez que c’est tout votre corps qui rentre en vibration ;
  • Petit à petit, commencez à faire des sons. Ne vous inquiétez pas s’ils sonnent bien ou non. Soyez curieux et laissez vous surprendre par votre voix. Laissez vous surprendre par l’intelligence de vie qui vous habite ;
  • Laissez votre voix suivre son propre chemin, suivez votre intuition. Chantez les mélodies, les rythmes et les sons qui vous viennent à l’esprit. C’est une invitation à l’abandon, donc ne vous censurez pas et ne jugez pas ce qui sort ;
  • Expérimentez avec des thèmes et des émotions : pensez à des situations qui vous viennent à l’esprit. Voyez comment votre voix change en fonction de ce que vous ressentez ou de ce à quoi vous pensez ;
  • Pratiquez régulièrement et réservez-vous des moments dédiés à cette pratique : comme pour toutes compétences, la pratique régulière est la clé pour développer votre capacité à chanter spontanément et observer des bienfaits sur votre santé.

Pour être accompagné, il existe des programmes spécifiques, à l’image du programme en ligne “Chant de l’âme”. Dans celui-ci, vous y retrouverez plus de 5 heures de pratiques simples et puissantes en vidéo, des propositions d’explorations corporelles, vocales, du souffle, de la respiration et des voyages intérieurs profonds pour se reconnecter à sa voix authentique.

Cette approche a également une belle place dans toutes les retraites spirituelles que je propose tout au long de l’année. 

 

Conclusion

Pour résumer, le chant spontané est une pratique artistique puissante qui favorise l’expression et le développement personnel. Il offre un espace pour l’exploration de sa voix, la libération de ses émotions et la connexion à soi-même et aux autres. 

 Imaginez que vous ne pensez à rien, vous n’attendez rien de particulier…

Vous vous mettez à chanter librement. Des sons inconnus jaillissent de votre bouche. Des sonorités qui viennent d’ailleurs. Des rythmes surprenants…

Vous vous sentez émerveillé de ce qui sort de vous sans que vous ayez rien à faire de particulier. Vous vous sentez paisible et détendu, comme une coupe accueillant le chant de la vie. Ce chant vient vous reconnecter à qui vous êtes au plus profond de vous. 

Bienvenue dans l’univers du chant spontané !

Et voici ci dessous un partage en vidéo d’un chant spontané que j’ai enregistré suite à l’écriture de cet article.

Avec tout mon amour

Cécile

Cecile Mollaret

Atelier Chant de l’âme

Mardi 3 octobre de 18h à 20h sur zoom.

Le chant de votre âme jaillit spontanément du silence et de l’émerveillement naturel de l’instant présent.

Atelier d’exploration de votre voix et du chant spontané depuis l’espace de créativité infinie de votre intériorité.

Méditation, ancrage dans le corps, explorations corporelles et vocales, souffle et respiration, ouverture des chakras à travers les sons, chant intuitif et spontané….