Vaste et silencieuse
elle prie au fond de la grotte
clarté blanche si puissante et si vulnérable à la fois…
indicible présence de paix et d’humilité

dans la grotte sacrée, le silence infini et la course folle des torrents de montagnes

je chante avec l’aigle et j’embrasse la terre avec mon corps d’argile

mon âme s’est ouverte
et mon cœur se répand dans tout l’espace
je suis le chant du lierre qui grimpe
le murmure du vent dans les feuilles
la fraîcheur humide de l’air
l’arbre qui se dresse si loin dans le ciel
l’alchimie des feuilles mortes qui redonnent la vie
je suis l’esprit invisible qui illumine la forêt

la grotte aux oeufs

l’appel de la grotte

aller à l’intérieur pour écouter, recevoir, remercier

dans ce lieu au fond de moi ou je peux me ressourcer, ou je peux retrouver le chemin vers ma source de vie, éternellement fraîche et nouvelle

ou je peux m’y abreuver, assoiffée de sa pureté, de son amour et de son silence vibrant dans l’infini

Quand on a tant besoin de se relier à l’essentiel, de lâcher tout ce qui encombre

de goûter le chant du silence tout au fond de soi

doux et lumineux

dans un espace d’accueil tout chaud

tu es la bienvenue telle que tu es, avec tout ce que tu es

tu es la bien aimée

à l’intérieur de toi il y a quelqu’un qui nous t ‘aime terriblement, plus fort que tout que tu peux imaginer, sans aucune conditions…. La Mère est là

Mère je rends les armes et je m’abandonne dans tes bras

Je te laisse m’aimer et me transformer

Je ne veux plus lutter contre ton amour

Je ne veux plus me protéger de toi

Je me rends à toi

Je choisis ton amour qui guérit tout

Je choisis de croire en toi à chaque instant

Et si je n’avais pas besoin de faire quelque chose de bien, d’extraordinaire pour être aimée ?

Et si je n’avais pas besoin d’être quelqu’un à l’extérieur de moi pour être aimée ?

Il y a un moment ou le chemin se vit dans la solitude, ou il n’y a plus personne pour nous tenir la main, ou on avance pas à pas dans l’obscurité de la grotte guidée par l’intime confiance d’une lumière qui ne se voit pas

on avance dans le noir guidé par la foi de la lumière de notre être qui nous appelle

on peux nous guider jusqu’à l’entrée de la grotte, mais après c’est un chemin qui se fait seul

plus rien à l’extérieur ne pourra nous sauver, parce qu’il n’y a plus personne à sauver

cecile mollaret terra om

la sagesse des âges

dans ta chair passe l’histoire de l’humanité

dans ton ventre chante l’univers

je traverse les mondes et les vies de la Terre

dans ma chair je te sens vieille femme sage

dans mon ventre le battement du cœur de la Terre

les pleurs et les espérances des femmes passeuses de la lumière secrète

cecile mollaret terra om

Écoute le chant de la Terre

son cœur qui bat dans tes pas

son sang qui pulse dans tes veines

son souffle qui danse dans ta voix

sa vision qui brille dans tes yeux

Écoute le chant de la Terre

Écoute le prière de la Mère

dans les yeux du loup

la vision de la nuit

dans le parfum de la rose

l’amour du grand mystère

 

 

Recois ma méditation guidée et autres inspirations, chants, nouvelles de Terra Om !

Signup now and receive an email once I publish new content.

I will never give away, trade or sell your email address. You can unsubscribe at any time.

%d blogueurs aiment cette page :