Ecouter en pleine conscience

Écouter
Écouter sans savoir pour l’autre
sans chercher à résoudre ce qu’on va étiqueter comme un problème, à apporter une solution, une résolution

Écouter avec toute sa présence totale et pleine
Écouter avec ses yeux, avec sa peau, avec ses narines, ses pieds, ses orteils, avec son ventre et son cœur.

Écouter comme si c’était la première fois qu’il parle
avec la curiosité renouvelée à chaque instant
avec le regard émerveillé du nouveau né

Écouter l’être lumineux qui se manifeste à travers ces mots, ces émotions, derrière ce flux de mots
Écouter le silence qui vibre en chaque mots

Écouter sans rien savoir, sans rien vouloir d’autre que vivre pleinement cette expérience offerte, ce mouvement de vie donné

Écouter ce flux d’énergie qui circule entre nous
Écouter ce flux d’amour qui est là simplement et qu’on ne voyait pas.
Écouter la vie qui danse dans l’autre et en soi

Écouter ses mots comme un chant unique et vibrant, comme une mélodie riche de toutes les symphonies du monde

Écouter l’autre pour écouter à l’intérieur de soi tous les mouvements sensoriels, émotionnels, mentaux, toute cette agitation, toutes les réactions et revendications, les impulsion à réagir, à contredire, analyser
.
Écouter toute cette histoire qui se raconte à l’intérieur, et qui prend parfois plus de place, toute la place face à l’histoire de l’autre

Écouter l’autre en se reconnaissant, en se voyant soi-même comme un miroir, révélateur de ce qu’on ne veux pas voir, de ce qu’on a peur, de nos ombres, ou de notre si grande lumière.

Dans le grand Présent
un espace si précieux peux s’ouvrir, un espace commun, de communion, sacré ou un partage est déposé humblement au centre, comme une offrande.
Accueillir le cadeau de l’autre qui se met à nu, qui se dévoile parce qu’on peux lui laisser la place, un espace disponible et vide.

Écouter avec les oreilles de l’amour
Un seul grand cœur qui palpite dans une apparente division entre deux individus

%d blogueurs aiment cette page :